Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 12:40

P1220444-copie-1.JPG Django a maintenant plus de 2 mois. Il grandit, gambade, joue avec Chiloé sa maman et Vivatché. Il pourra bientôt aller voir une nouvelle copine, du même âge et tout aussi vive que lui... mais ce n'est pas une lama ! C'est Olvéra, une jeune agnelle sauvée d'une mort certaine cet hiver dans la montagne. Récit d'une belle aventure...

 

29 octobre : branle bas de combat chez Nicolas Grange, le copain accompagnateur en montagne de Gilles. Louis et Robin Grillet, les petits voisins, déboulent chez leur pote Emilien, le fils de Nico et Fred.

-"Papa a vu vers le Galibier une brebis et son petit, tout seuls ! Le berger est parti depuis 1 mois, et la neige arrive!!" 

- On peut pas les laisser là haut, ils sont foutus !

- Faut aller les chercher !"

Et hop, en 2 coups de fil une expédition est montée, et l'après-midi même, Emilien, Louis, Robin et Anaelle montent à bord du 4x4 paternel avec Christophe, Nicolas et Gilles, direction le Galibier. Une montée rapide à pied vers la Roche Olvéra permet à la petite troupe d'apercevoir en contrebas de l'autrre côté la brebis et son agneau. Les grands affinent la stratégie d'encerclement, le lieu de pose des filets laissés par le berger, pour tenter d'attraper la brebis redevenue sauvage. L'agneau, lui, est sûrement né dans la montagne, hors du troupeau et du berger : il n'a jamais vu d'humain de près !

Le plan prévu est vite abandonné : la brebis ne se laisse pas approcher à moins de 200 mètres, elle fuit, suivie du petit, dans les éboulis raides de ce versant... Notre petite troupe ne se laisse pas démonter, et on décide de les "pousser" à distance dans cette grande vallée du Colomban Noir, on verra bien où ça nous mène.. Au bout d'une heure de marche délicate dans ces pierriers instables, on est récompensés : la brebis s'est réfugiée dans une barre rocheuse, où Gilles place Anaelle, Robin et Louis de façon à lui bloquer les échappatoires, sans risquer de prendre un rocher sur la tête. Gilles tente une approche, escalade un peu, parlant doucement aux 2 animaux. La brebis tape du pied, siffle comme un chamois ! Gilles les touche presque... loupé ! Ils sautent et vont se jucher sur une nouvelle vire !

On recommence, avec le renfort de Nico et Emilien, qui nous ont enfin retrouvés dans ce dédale de rochers et d'à-pics. Ce coup ci sera le bon, c'est sûr, ils sont bloqués. La brebis cherche une issue de secours, elle tourne la tête à l'opposé de Gilles et Nico: Gilles plonge, il a une main sur l'agneau, l'autre sur la mère ! Mais celle ci gicle comme un bouchon de champagne, Gilles est obligé de la lâcher, sinon tout le monde basculait ! Mais il a gardé l'agneau en main, même s'il gigote dans tous les sens : quelle pêche ! Vite, Nico vide son sac à dos, on y glisse l'agneau... qui est une agnelle !

2013-10-30-16.23.48.jpg

Les enfants sont ravis, mais s'inquiètent pour la mère : va-t-elle nous suivre, ou se laisser approcher plus facilement? Hélas, malgré les appels de sa fille, elle choisit vite de reprendre ses distances. Que faire ? La nuit approche vite, il faut rentrer. En descendant dans les éboulis, on baptise l'agnelle Olvéra, du nom du sommet sous lequel on l'a attrapée.

2013-10-30-16.34.11.jpg

Après la traversée pieds nus de la Valloirette (brrr ! !), Olvéra sur le dos chacun à son tour, on rejoint le 4x4 puis la chaleur de l'étable de Pierrot, qui saura nourrir la jeune brebis : elle doit avoir autour de 2 mois, et se nourrissait déjà d'un peu d'herbe, en plus du lait de sa mère.

- Et la mère ? Si on essayait de l'attraper demain ?

30 octobre : nouvelle expédition,  sans Louis et Robin mais avec Valentin Dacko et son papa Thierry, Clara et Fred complétant la famille Grange... et  Olvéra de nouveau dans le sac à dos, pour tenter de récupérer la brebis. Flûte!!!! La route du Galibier est fermée à Plan Lachat depuis ce matin ! C'est foutu?? Non, un véhicule de la DDE arrive, et accepte de nous amener un peu plus haut (merci les gars !). Puis à pied on remonte sur la Roche Olvéra, et Thierry aperçoit aux jumelles la brebis, tout au sommet... On monte, on installe les filets sous le sommet, et on attache Olvéra pour attirer sa maman. On se cache, on attend. Olvéra bêle, mais la brebis ne bouge pas. Pire, elle s'enfuit sur la crête rocheuse quand Gilles s'approche avec Olvéra en bout de corde. C'est trop dangereux de la suivre, on doit renoncer, la nuit tombe... Cette brebis redevenue sauvage a choisi la liberté, sans se douter que ce choix la condamne : à 2500 mètres, elle ne survivra pas à l'hiver.

"Mais on a sauvé Olvéra !" C'est vrai, on l'a séparée de sa mère, mais elle a déjà été adoptée par les brebis de Pierrot. Elle met un peu la pagaïe dans l'étable (elle arrive à sauter les barrières à 1m30 de hauteur !), mais elle joue, et a adopté le bon foin fait par les Pierrots cet été. Les enfants vont la voir tous les soirs, et lui parlent de Django, un bébé lama qui n'attend qu'elle pour faire la course dans les prés dès le printemps !

Partager cet article
22 septembre 2013 7 22 /09 /septembre /2013 14:31

DSC07637.JPG

Du 8 au 20 septembre, Tio et Tchupango ont parcouru plus de 200 km sur le GR 70, entre le Monastier sur Gazeille (au Sud du Puy en Velay) et St Jean du Gard. C'est sur ce chemin que bien avant eux, en 1878, l'écrivain écossais Robert Louis Stevenson ("L'Ile aux Trésors", "Dr Jekyll et Mr Hyde") avait poussé, tiré, aiguillonné, supplié, insulté, remercié sa petite ânesse, gentiment rebaptisée Modestine.

DSC07457.JPG

Ses aventures, l'écrivain les avait relatées dans un carnet de route plein d'humour tout britannique, et Gilles s'est fait un plaisir de les lire à voix haute le long des chemins, à ses compagnons de randonnée: Tio et Tchupi, Claude son papa, Jojo le Béarnais, Mickael le musher de Valloire et Trek, le chien de troupeau reconverti dans les lamas.

DSC07462.JPG

Interview des lamas marcheurs à leur retour...

"Alors, le Gévaudan et les Cévennes, ça vaut le coup d'oeil ?

- Et comment ! Des forêts pleines de mûres, de framboises, de myrtilles...

- Des églantiers aux fruits déjà rouges, des châtaigniers et des genêts inconnus dans nos montagnes...

- Des plantes aromatiques, de l'eau bien fraîche dans les ruisseaux...

"Mais, les lamas, vous ne pensez qu'à manger !"

- Eh, oh, des étapes de 20 à 27 km par jour, chargés, ça se fait pas le ventre vide !

- Et nos zumains aussi se sont régalés avec les spécialités locales : fromages, saucisses à la châtaigne, vin des Cévennes.. Vous aussi vous ne pensez qu'à manger!!

"Euh, revenons à notre sujet : vous avez été plus coopératifs que Modestine ?

- Je crois qu'on peut dire sans forfanterie qu'on a assuré grave...

- Même toi, Tio, tu as porté tes sacoches sans broncher ! 

- Euh, ça me rappelle que Gilles nous a grondé quand on a voulu se rouler dans la poussière avec nos bâts...

- Ouais, MDR ....

- Bon, le premier jour, on a surtout pensé à découvrir la gastronomie locale... mais dès le second jour, j'ai assuré un train de métronome, aux côtés de Gilles et de ses acolytes. Toi, Tchupi, tu traînaillais un peu derrière !

- Oui mais en solo, sans zumain, moi, Môssieur le Chef des Lamas. Cela faisait beaucoup rire les zumains croisés sur le chemin...

DSC07718.JPG

"Vous avez eu du succès sur le GR ?

- Tu parles, on a fait le buzz ! La nouvelle de notre arrivée nous précédait, tandis que derrière certains marcheurs hâtaient le pas pour nous rejoindre !

- Y a même une mamie qui a posé sa voiture en plein carrefour pour venir nous caresser.

- Et les jeunes Maelle et Enola qui ont été ravies de nous mener au sommet du Mont Lozère !

DSC07621.JPG

- Et la Mère Cadenette qui a voulu nous faire rentrer dans son magnifique gîte de Pradelles !

- Et on a eu les honneurs des médias : un article dans le Midi Libre, une interview sur France Bleue Lozère, et un reportage dans le JT de France 3 Languedoc Roussillon !

DSC07787.JPG

- Ouais, nous qui voulions passer incognito après un été bien chargé, c'était loupé !

"Oh, j'ai l'impression que vous avez été plutôt enchantés de votre balade?"

- Oui, c'est passé trop vite...

- Mais on a cru comprendre que Gilles était tellement content qu'il projette déjà de revenir avec nous l'automne prochain , avec d'autres gentils zumains. On vous en reparlera !

Pour voir le reportage sur France 3, cliquez là ! (les lamas sont à la 13ème minute)

DSC07458.JPG

En route pour de nouvelles zaventures ! ! !

DSC07529.JPG & Tio et Tchupango ...

Partager cet article
7 septembre 2013 6 07 /09 /septembre /2013 07:16

Et que font 2 lamas de randonnée quand ils partent en vacances ? Et ben ils randonnent bien sûr, mais ailleurs, sur de nouveaux chemins. En l'occurrence ceux du Chemin de Stevenson, un périple de 200 km à travers le Velay, le Gévaudan, le Mont Lozère et les Cévennes, sur les traces de Modestine, l'ânesse qui a accompagné l'écrivain écossais Robert Louis Stevenson en 1878 sur ces sentiers devenus le GR70. Oh, ils ne seront pas tous seuls, puisqu'ils marcheront avec Gilles, son père Claude et son copain Jojo le béarnais, ainsi que Trek, le chien de la famille. 

Avant de partir rejoindre Le Puy en Velay à bord de la Lamamobile, Tio et Tchupi ont fait leurs adieux enflammés à leurs copines, Tio à Chiloé, et Tchupi à Vivatché. Ce fut tellement affectueux qu'on peut espérer des naissances de bébés lamas fin août 2014 !

 

saillies-0475.JPG

saillies-0480.JPG

Pour Django, le bébé de Chiloé, ce fut une journée mémorable : il a fait sa première balade hors du parc qui l'a vu naître, en compagnie d'êtres zétranges à deux pattes. Il a sagement suivi sa maman, tout en ouvrant grands ses yeux et ses oreilles pour profiter de toutes ces nouveautés. De plus, il sait maintenant que les bébés lamas ne naissent pas dans les épinards sauvages...

 

saillies-0449.JPG

Quant à leurs aventures sur le Chemin de Stevenson, comptez sur Tio et Tchupi pour vous les raconter au retour, prévu vers le 20 septembre. Et si cela leur a plu, promis, ils vous y amènent en 2014 !

Partager cet article
31 août 2013 6 31 /08 /août /2013 19:37

django-0411.JPG

C'est bientôt la rentrée pour tous les petits meneurs de lamas formés à Valloire avec Tio, Tchupango, Chiloé et Vivatché. Plein de choses passionnantes à apprendre (si, si!). A Valloire, c'est le bébé de Chiloé, DJANGO, qui doit lui aussi apprendre tout ce qui est important dans la vie d'un lama. Et après 2 semaines à l'école de la vie, Django sait...

* gambader et galoper gambade.jpg course.jpg

* se réfugier dans les pattes de sa mère lorsqu'un chien un peu excité s'approche. django-0405.JPG Il a même vu comment sa mère éloigne vite l'intrus ! !chiloe-defend.jpg

* machouiller des brindilles... machouille.jpg

même s'il ne digère encore que le le lait de Chiloé !

* et comme apprendre tout ça c'est fatiguant, Django a aussi vite appris à faire la sieste ! ! !

sieste.jpg

"MERCI A TOUS LES MENEURS DE LAMAS DE CET ETE ! Vous avez été nombreux à acheter des magnets et photos des lamas de Valloire. La somme ainsi recueillie (1200 euros) a été intégralement reversée à 2 associations de solidarité travaillant dans les Andes :

* Frères des Hommes , sur un projet de développement mené avec ses partenaires boliviens (commercialisation de cultures vivrières et tourisme communautaire et solidaire)

* Bolivia Inti Sud Soleil, pour leur action depuis 12 ans de formations à la fabrication de cuiseurs solaires. Nous (enfin, Hélène la bricoleuse de la famille) on en a fabriqué un à Valloire, et on s'est régalés avec des tomates séchées. Dans les Andes, l'enjeu est d'économiser la ressource en bois pour la cuisson, et de créer des emplois dans la filière "cuiseurs solaires autofabriqués".

Du plaisir partagé dans les balades avec les lamas, et de la solidarité créée par toutes les familles amies des lamas de Valloire. Comment voulez vous que je n'aime pas mon métier ? MERCI A TOUS !

Gilles et ses lamas.

portrait-django.jpg

Partager cet article
14 août 2013 3 14 /08 /août /2013 20:06

Oh la belle surprise qu'on n'attendait plus ! Après un an de gestation, soit quinze jours de "retard", Chiloé a donné le jour à son premier bébé le 13 août , à la mi-journée d'une belle journée d'été. C'est la famille Rapin, les voisins de Chiloé et Vivatché, qui ont annoncé la nouvelle à Gilles, en balade avec Tio et Tchupango et quelques familles de vacanciers. Par chance, le pré de ces dames était visible à la longue vue, et le bébé a eu immédiatement ses premiers admirateurs ! Et comme ce bébé était très attendu par tous les meneurs de lamas rencontrés depuis 3 ans, voici les premières photos ! 

django-0646.JPGdjango-0693.JPG

django-0718.JPG

Et son nom ? Eh bien sur suggestion de Coline, approuvée par toute la famille grande fan des films de Quentin Tarentino, ce premier bébé lama né à Valloire s'appelle... DJANGO !

"Eh Gilles, qui est son papa ? Tio ou Tchupango ? 

- Ben j'en sais rien, c'est Chiloé qui a fait le mur la nuit du 13 août 2012 pour aller voir les garçons. J'étais pas là, moi, je faisais dodo..."

Partager cet article
24 juin 2013 1 24 /06 /juin /2013 14:20

Première rando avec l'Espace Jeunes de St Jean de Maurienne : premières découvertes ("mais ils ne crachent pas ??!"), premières courses sur les chemins, et premières baignades dans le torrent du Pessin ! Ouh que ça fait du bien !

DSC07182.JPGDSC07200.JPGDSC07203.JPGDSC07212.JPG

 

DSC07219.JPG

Et si on faisait un concours de la plus belle queue de cheval ?... euh, non, de lama ?

Et la gagnante est... Vivatché ! (à droite sur la photo!)

Partager cet article
22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 15:29

Et oui, c'est le printemps, z'aviez pas remarqué ? Pour les lamas, c'est le moment de redécouvrir le bon goût de l'herbe verte (après 5 mois de bon foin!)... et de passer chez le coiffeur!

La laine des lamas pousse en continu, et quand la couche devient très épaisse, elle ne "respire" plus assez, et pour le bien-être du lama, il faut tondre ! Mais le bruit du ciseau et le manque de pratique du coiffeur (c'est moi!) rendent le lama peu coopératif... Cette année, Tio et Tchupango ont inauguré une nouvelle installation de contention, dont l'objectif est de faciliter toutes les petites interventions nécessitant de limiter le lama dans ses mouvements : tonte donc, mais aussi vaccination, vermifugation, etc.tonte-9953.JPG

Bilan du test : très positif ! Et deux moments forts, deux façons pour mes lamas de me faire comprendre que ça durait un peu trop longtemps...

C'est d'abord Tchupi, qui pour la première fois depuis 3 ans m'a postillonné dessus ! Rigolade immédiate des zumains autour... et de Tchupi lui-même !

tonte 9979 tonte-9957.JPG tonte 9985

 

Tio, lui, m'a montré son impatience... en sautant par dessus la barrière !

tonte 9997

"Bon, j'en ai marre, je me casse ! ! !"

1m50 de hauteur, avec la tête attachée !!! Et même pas mal, à mon grand soulagement... J'ai donc interrompu la séance, pour la recommencer le lendemain, en prenant soin d'attacher la tête de Tio beaucoup plus bas. Du coup, il a tout de suite compris, il s'est couché, et a attendu sagement que j'ai fini.

 

Résultat de l'Opération Coiffeur :

tonte 0004 un joli tas de laine trois couleurs, et deux beaux lamas à peu près bien tondus ("mais pas trop quand même, on est pas des caniches !"), prêts à aller se balader avec vous dans les montagnes cet été.

tonte-0007.JPGtonte-0011.JPG

"Et Chiloé et Vivatché ?" Les filles avaient été bien tondues l'an dernier, alors cette année, pas de coiffeur, on attendra l'an prochain...

Partager cet article
22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 14:37

En Mai, la Maurienne est le théâtre d'une importante foire, la Foire aux Plants de St Michel de Maurienne. Et cette année, les lamas de Valloire ont été invités. Notre reporter a recueilli les impressions de Tio et Tchupango, qui se sont mobilisés pour l'occasion !

Q : Messieurs les lamas, en quoi consistait votre animation ?

- Gilles nous avait concocté un petit parcours d'obstacles, que nous devions réussir à la suite de tous les petits zumains qui voulaient jouer avec nous : slalom, passage sous banderole, sprint, saut par dessus les planches, et tout ça dans l'ordre !

foire-aux-plants 9955foire-aux-plants-9943.JPG

Q : pas trop dur ?

- Trop facile ! Mais la plupart de nos meneurs étaient des bouts de chou, alors comme d'hab on s'est adaptés.

- Tu te rends compte que les planches étaient à 30 cm de hauteur... alors qu'on a prouvé à Gilles qu'on pouvait sauter des barrières de plus d'1m50 !

Q : et l'ambiance était bonne ?

- Super sympa ! Les enfants en redemandaient, et les parents bombardaient Gilles de questions. On s'est même offerts un bain de foule pour faire le tour de la Foire. Et puis on s'est fait des potes : Gaston le cochon et Noémie la brebis, de la Ferme en Chemin des Hurtières...

- Et Flamme, le chien de berger qui baladait ses oies dans toute la Foire !

Q : quel moment vous a le plus marqué ?

- Sûr, c'est quand la Fanfare "Pink it Black" est venue nous faire un spectacle rien que pour nous !foire-aux-plants-9992.JPG

- Ouais, y a pas beaucoup de lamas qui ont eu droit à un tel spectacle, la musique, les danses, on a écouté de toutes nos zoreilles. Plein de zumains nous ont rejoints, c'était super !

foire-aux-plants-9964.JPG

- Bon, bien sûr, ils ont pas bien compris nos remerciements...

Q : pourquoi, comment avez-vous fait ?

foire-aux-plants-9974.JPG

- "à la lama" bien sûr : on leur a offert en simultané et en direct 2 jolis tas de crottes pour bien faire pousser leurs légumes !

- Ben quoi, c'était la Foire aux Plants ! ! !

 

Info complémentaire de Gilles : ce type d'animation en parcours balisé avec les lamas est un excellent moyen pour les enfants de découvrir les lamas, leur douceur et leur docilité. Simple et rapide à installer, c'est une idée originale pour animer vos cours d'écoles ou vos fêtes de village. Contactez nous !

Partager cet article
11 mars 2013 1 11 /03 /mars /2013 10:19

Dans les montagnes de Valloire, les lamas ont l'habitude de croiser des chamois, des chevreuils. La nuit, le renard et le blaireau peuvent leur rendre visite, comme l'attestent les traces autour de leurs cabanes. Mais les animaux les plus étranges, nos lamas les ont croisé dans Valloire...

DSC07031.JPG Benoît le chamois et Karine la Tarine...

 

                                                                                DSC07052

... et les Télétubbies ! !

Ces zumains sont décidément bizarres... Nos lamas semblent préférer la compagnie des petits zumains, avec qui ils peuvent s'éclater dans de belles courses le long de la Valloirette !

DSC07145.JPG

Vas-y Tchupi, c'est toi le plus rapide ! !

DSC07144.JPG DSC07113.JPG

Mais Chiloé et Vivatché sont bien les plus jolies...

Partager cet article
22 février 2013 5 22 /02 /février /2013 20:56

Pour une fois, j'ai oublié un moment mes lamas... Grâce à Thierry Dacko, mon ami accompagnateur en montagne, avec qui j'animais une sortie raquettes pour une classe de neige. Thierry a une technique très particulière pour aller à la rencontre de la faune sauvage: il s'éloigne discrètrement du groupe pour satisfaire un besoin personnel, et PAF! il tombe sur une jolie chevrette chevreuil de l'année ! Hélas manifestement épuisée, elle se laisse approcher, appelant craintivement ses congénères. Thierry me laisse gentiment l'honneur de la calmer, et ça marche : est-ce l'odeur discrète des lamas que ma veste doit porter ? ou la voix grave à l'acent toulousain ? En tout cas, voilà la belle apaisée, mais si épuisée qu'elle ne peut même pas avaler un bout de biscuit.

IMAG0236.jpg

On décide de revenir très vite lui apporter du foin, de l'eau, des pommes, pour tenter de la remettre d'aplomb. Hélas, quand nous sommes revenus 1 heure plus tard (fallait d'abord s'occuper des enfants !), on l'a trouvée quelques mètres plus loin, inconsciente , la tête dans la neige. Elle avait été attaquée par des corbeaux, pressés de faire leur travail de nettoyeurs charognards. Ce dernier stress fut fatal à notre jeune chevrette... On a beau savoir qu'un hiver rigoureux entraîne toujours son lot de mortalité chez les jeunes herbivores sauvages, et notamment les chevreuils, quand on en a tenu un dans ses bras, ça fait toujours quelquechose...

Reste le souvenir d'une rencontre extra-ordinaire !

Partager cet article

BIENVENUE !

 

DSC 6849

L'AVIS DU CLIENT !

Voici ce qu'ont pensé de leur balade avec nous quelques meneurs de lamas : ils ont laissé leur avis sur Trip Advisor, site bien connu de préparation de voyages. On en est fiers !

Les lamas leur ont plu !

Contactez-nous !

Eté 2021 dans les Pyrénées :

Info rando ? Info intervention groupe ou classe ? Pour contacter Tio, Tchupi, Névé et Nahual les costauds, les mamans Chiloé et Vivatché, ou les jeunes Kaloo, Joke, Looping et Guevara : passez par Gilles qui transmettra !

gilles.tosca@wanadoo.fr

Par téléphone : 06.26.23.83.24

(pour l'instant  c'est moi qui réponds. Même mes jeunes lamas n'ont pas de portable ; mais vu leur statut d'à-dos (pour porter les sacs...), je m'attends à des revendications prochainement....

Vous pouvez aussi envoyer un message via la page Facebook @lamasdes7vallees